publicité

Une semaine pour décider de l'avenir immédiat du CHU

C’est une nouvelle semaine de tension qui s’ouvre autour du dossier du nettoyage du CHU. L’ARS devrait annoncer sa décision finale. Outre le personnel, certains patients se plaignent également d’un air irrespirable

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
C’est mercredi que la nouvelle directrice de l’ARS, Valérie Denux, nommée la semaine dernière en Conseil des ministres, doit prendre ses fonctions.L’Agence régionale de santé doit faire connaître cette semaine sa décision finale dans le dossier du CHU. Le personnel et le Collectif de défense du centre hospitalier universitaire contestent la dernière option annoncée la semaine dernière par le Conseil de surveillance, à savoir une délocalisation d’une partie seulement des services, dans plusieurs établissements de soins, pendant les travaux de nettoyage du CHU, à la suite de l’incendie du 28 novembre.
Depuis qu’ils ont réintégré le site, les agents se plaignent toujours de la mauvaise qualité de l’air, qui affecte la santé des soignants.
Mais qu’en est-il des patients ? La mère d’un jeune enfant hospitalisé depuis jeudi dernier au service pédiatrie, dénonce les conditions de vie des usagers, à cause du manque d’air au 9ème étage.
L APPEL D UNE MERE
Après les multiples annonces contradictoires, on devrait y voir plus clair, cette semaine donc, sur les conditions du nettoyage du CHU. En attendant, la continuité des soins se fait toujours de manière éclatée.

Eric Bagassien Guadeloupe La 1ère







1 520 858 486

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play