guadeloupe
info locale

L’UTPP-UGTG choisit de concentrer son opération de blocage sur la station d'Arnouville

social
Blocage de la station d'Arnouville
©G. Desmalles

L'UTPP-UGTG avait annoncé une intensification de son mouvement de blocage pour obtenir le retour des gérants à la table des discussions. Finalement, le syndicat a opté pour un blocage unique autour de la station d'Arnouvelle à Petit Bourg. Les autres stations fonctionnent normalement. Pour mémoire, la séance de négociation prévue hier matin avec l’Organisation professionnelle des gérants de stations-service n’a pas eu lieu. Les représentants des patrons ont fait savoir au syndicat, par un sms, qu’ils refusaient de discuter tant que des stations seraient bloquées. Cela a provoqué la colère de l’Union des travailleurs des produits pétroliers. Elle appelle à élargir le mouvement, qui hier, se limitait à une quinzaine de stations. Et si l’Organisation des gérants refuse de négocier à l’échelle de la branche, le syndicat annonce qu’il présentera ses revendications station par station, pour négocier des accords d’entreprise. Rapellons que l’UTPP demande entre autres, une amélioration des conditions de travail, l’application de l’accord Bino, ou encore une revalorisation de la prime de transport et du chèque-déjeuner (à hauteur de 6€ au total).