guyane
info locale

Mariella Kastel, Miss Pangi 2013

culture
Mariella Kastel, Miss Pangi 2013
Mariella Kastel ©guyane 1ère
La 9éme édition de Sa Mooi Pangi organisée par l’association  Lowe Man Pansui  a eu lieu dimanche à la Roche Bleue à St-Laurent du Maroni. Lors de cet événement culturel bushinengué,  Marielle Kastel a reçu le titre de Miss Pangi 2013. Cette année l'élection a attiré 7 candidates .
Les pangis à l'honneur
Les pangis à l'honneur ©guyane 1ère
Ainsi 7 candidates tentent leur chance à cette 9ème édition de l’élection Sa Mooi Pangi. Les jeunes filles portent des pangi, une sorte de pagne qui est la tenue traditionnelle portée par les femmes bushinengué. Durant cette soirée, il faut choisir le plus beau pangi. Au 1er passage devant le public et le jury, les 7 candidates portent un pangi de tous les jours. Dans ce concours les filles sont constamment misent à l’épreuve. Chacune d’entre elles doit se présenter et s’exprimer sur un des aspects de la culture bushinengué qu’elle souhaite mettre en avant. Le 2ème passage se fait en tenue africaine de soirée. Les concurrentes exhibent de très jolies robes confectionnées sur place.  


Objectif premier : la préservation de la culture bushinengué

A ce moment du concours, les candidates sont de nouveau sollicitées sur la coutume, la tradition mais aussi sur des thèmes comme la prévention du Sida. Au fur et mesure du déroulement de la manifestation l'exposition et l'affichage de la culture Bushinengué se font plus prégnants. Un concept qui participe à la préservation et la transmission de la culture. Entre chaque passage, des prestations de danse avec des groupes de jeunes tiennent en haleine le public. Mais le moment le plus attendu c’est bien sûr le 3ème passage en pangi.
Un pangi que les candidates ont confectionné elles-mêmes ou avec l’aide des parents. Elles doivent danser sur les rythmes traditionnels, mais aussi parler du pangi. Un moment particulièrement apprécié par le public. Après plus de 4 heures de spectacle c'est enfin le sacre de Marielle Kastel, une jeune fille de 17 ans lycéenne à Bertène Juminer.

Mariella Kastel devient la représentante de toute la communauté Bushinengué dans l’ouest.

Reportage Marc-Philippe Coumba et Yves Robin

 

 
Publicité