Braquage du commerçant à Kourou : ses jours ne seraient plus en danger

faits divers
Quartier Monnerville à Kourou
©guyane 1ère
Les jours du commerçant blessé par balles à Kourou mercredi soir 22 mai dans son libre-service ne sont plus en danger. Mais il devrait être transféré en Martinique pour poursuivre les soins. Un collectif dénonce les violences de plus en plus récurrentes à l'encontre des commerçants de Kourou.

Un transfert en Martinique sera nécessaire au commerçant pour aller mieux. Touché à la mâchoire et à l’épaule lors d'un braquage, l'état du commerçant Chinois n'est désormais plus préoccupant.

un collectif de commerçants et d'habitants du quartier Monnerville de Kourou a réagit suite à l'agression indiquant que "l'activité de commerçant est devenue une activité à haut risque, la ligne rouge de l'intolérable est franchie depuis longtemps". Ce même collectif demande à l'Etat et aux autorités locales d'assurer la sécurité des citoyens". Le collectif souhaite un prompt rétablissement au commerçant et assure à sa famille son soutien.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live