16 emplois de plus à la Poste de Baduel

social
La poste paralysée par un droit de retrait
©Guyane 1ère
Il n y aura pas de grève ce mardi à la Poste de Baduel. La direction et les syndicats se sont entendus sur la création de 16 emplois sur les 20 demandés. Après un droit de retrait observé vendredi dernier, les postiers de Baduel avaient menacé de cesser le travail en cas d'échec des négociations. 

Syndicat et personnel semblent se satisfaire de l'accord trouvé en fin de matinée ce lundi avec la direction. Un accord qui tombe à pic, juste avant la fin du préavis de grève.
Sur les 20 postes réclamés, 16 vont être créés.  La priorité, c’est le secteur de la distribution. Celui-ci sera le plus renforcé avec 10 postes supplémentaires : 4 d'entre eux deviendront des Contrats à Durée Indéterminé, 4 seront des contrats d’avenir et 2 seront négociés cet été. Les 6 autres emplois concernent les autres services et seront pour la plupart des mutations. Pour beaucoup il s'agit de retours au pays.
 

Et les autres communes?

Ce nouvel accord passé entre la direction régionale et les salariés ne concerne que la ville de Cayenne. Pour Georges Abdelkader, porte-parole de l’intersyndicale ce n'est donc qu'un début. D’autres communes ont également d’énormes besoins. Le syndicat pense organiser des Assemblées Générales dans les autres bureaux afin de recenser les besoins. Toutefois, cet accord arrive à point nommé notamment pour les usagers de Cayenne et Rémire-Montjoly. Les postiers avaient prévu d'entrer en grève ce mardi en cas d'échec des négociations.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live