guyane
info locale

Carburant : Pourquoi pas du gazole en provenance du Surinam

économie
Construction raffinerie au Surinam
©guyane 1ère
La fin du mouvement des gérants de stations-service ne met pas un terme à la problématique de l'approvisionnement en carburant de la Guyane. Plus que jamais chacun s'interroge sur les possibilités d'importer de l'essence à moindre coût. Pourquoi pas au Surinam?
Au Surinam, une raffinerie est en cours de construction. Les travaux devraient être achevés pour 2015. Elle s'alignera sur les normes européennes et sera une des rares unités de production accréditée dans la région. Les dirigeants déclarent qu'ils se positionneront  sur le marché guyanais et pourront notamment fournir du gazole. Un gazole qui actuellement coûte déjà 30 centimes moins cher que celui distribué en Guyane.
L'ouverture devrait donc venir de l'ouest de la Guyane d'ici deux ans.  La conseillère économique, sociale et environnementale Joëlle Prévot-Madère est offensive sur ce thème. Elle clame depuis 2008 la nécessité pour la Guyane de trouver rapidement une source d'approvisionnement autre que celle de la SARA (Société Anonyme de Raffinerie des Antilles). Selon elle, la raffinerie antillaise fait supporter à la Guyane le coût social de ses emplois aux Antilles. Une raffinerie dont le coût de fonctionnement est le plus élevé de toutes les raffineries européennes de taille standard.
Joëlle Prévot-Madère affirme que la SARA qui prétend ne pas pouvoir baisser ses prix a néanmoins réalisé 50M€ de bénéfice après imposition en 2010. L'argument pour maintenir ses niveaux de prix élevés, des licenciements par centaines s'il lui fallait réduire ses marges bénéficiaires.

Reportage Jocelyne Helgoualch

DMCloud:78423

 
Publicité