guyane
info locale

La justice en 2025 selon Christiane Taubira

justice
Christiane Taubira (AN, février 2013)
La ministre de la Justice Christiane Taubira à l'Assemblée nationale le 12 février 2013, après le vote de la loi sur le mariage pour tous ©AFP/Jacques Demarthon
Quelle justice en France en 2025 ? La Garde des Sceaux, Christiane Taubira s’est penchée sur la question. Comme tous les membres du gouvernement, elle s’est attelée à un exercice bien particulier pour la rentrée : imaginer la France en 2025.
Nous voici en 2025, Christiane Taubira décrit la société française qui a pu bénéficier de sa réforme pénale.


Une justice plus efficace

La Garde des Sceaux imagine la justice plus efficace en particulier auprès des mineurs : les sanctions sont plus compréhensibles et servent de prise de conscience.
De manière plus générale, la sanction est redevenue individuelle, favorisant la peine de probation, véritable alternative à l’incarcération. Et s’il y a détention, les actions d’insertion doivent être menées dès le premier jour d’incarcération. Christiane Taubira prédit ainsi la fin de la surpopulation carcérale, moins de 60 000 détenus en France en 2025.
La ministre souhaite également une justice plus proche des victimes mais veut éviter l’instrumentalisation politique.
Enfin, la modernisation des services judiciaires passe par un nouveau maillage territorial, une organisation en quatre grandes professions et par une présence accrue des nouvelles technologies dans l’appareil judiciaire.
Publicité