Lycéens recherchent désespérément hébergement

éducation
collège Saint-Georges
©guyane 1ère
Pas de lycée dans l'est guyanais alors que le manque de structures d'accueil se fait cruellement sentir pour les jeunes  obligés de quitter leur famille  pour intégrer un établissement sur le littoral. Un parcours du combattant pour eux et leurs parents qui peut être un facteur de déscolarisation.
Pour les familles qui habitent les communes de l'est, l'inexistence d'un lycée les pénalisent beaucoup. A Régina, Saint-Georges, Camopi, Ouanary  les enfants qui poursuivent leur cursus dans les collèges et lycées connaissent très tôt le déracinement familial. Une situation qui n'est pas propice à l'épanouissement personnel et à la réussite scolaire.

Après le collège nombre d'élèves sont confrontés à la difficulté de trouver à la fois un lycée d'accueil sur le littoral et un hébergement quand il n'y a pas ou plus de possibilité d'avoir une place en internat. A cela se rajoute souvent les coûts financiers prohibitifs de cet éloignement forcé à supporter par foyers à revenus modestes. 
Des situations mal vécues par les parents, les lycéens qui pour certains se démobilisent très vite. 

Voici des témoignages recueillis par Alexandra Silbert et Franck Fernandez