René Monnerville candidat à sa propre succession sous la bannière Walwari

élections municipales
René Monnerville
René Monnerville, l'ancien maire de Camopi (image d'archive) ©guyane 1ère
C'est officiel René Monnerville, maire de Camopi brigue un deuxième mandat sous l'étiquette Walwari, cela a été annoncé samedi dernier lors de la rentrée politique du mouvement Walwari. René Monnerville n'était pas présent, il explique sa position.
René Monnerville a été élu pour la 1ère fois aux municipales de 2008 sous l'étiquette divers gauche sympathisant du Mouvement de Décolonisation et d'Emancipation Sociale (MDES).  Cinq ans après, il estime qu'il doit poursuivre son chemin à la tête de sa commune et compte se représenter devant ses administrés en mars 2014. Cette fois ci, toujours dans le respect de ses idées de gauche, il a choisi de le faire en étant encarté à Walwari, le parti de Christiane Taubira . Néanmoins il entend bien garder une certaine liberté de mouvement, déjà dans la constitution d'une liste d'ouverture.


Une liste ouverte aux femmes et aux jeunes

Maire moderne, il souhaite mener une équipe avec une représentation équitable entre hommes et femmes, même si la loi ne l'exige pas pour les communes de moins de 3500 habitants. Une liste, qu'il ouvrira d'ailleurs autant aux femmes qu'aux jeunes. Avec cette  équipe d'ouverture, il veut continuer à oeuvrer pour la modernisation et le désenclavement de sa commune avec l'installation notamment du téléphone fixe puis mobile. 
René Monnerville est déterminé quelque soit l'adversité. Il devrait retrouver en face de lui deux listes concurrentes dont une conduite par l'ancien maire Joseph Chanel.

Reportage Jacques Constant-Damprobe et Maurice Tiouka