guyane
info locale

Grève au campus : une lettre bien dérangeante de Raphaël Confiant

social
Lettre Confiant
©Jessy Xavier
Ce matin au Pôle Universitaire Guyane s'est tenue une assemblée générale du mouvement de grève pour une mise au point sur les actions de mobilisation du week end à la veille de la grande manifestation programmée mardi matin. Mais il a d'abord été question d'une certaine lettre de Raphaël Confiant. 
Cette mobilisation de la communauté universitaire guyanaise prend décidément une tournure bien polémique. 
Dans un courrier adressé à Danik Zandwonis directeur du site d’information Caraibcreolenews, Raphael Confiant, écrivain doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, dénonce en créole le mouvement de grève qui secoue le pôle universitaire guyanais. Il y parle de guyanais imbéciles et racistes près à tout pour faire sauter la direction du pôle, soit un guadeloupéen en parlant du directeur de l’IESG René Dorville et un africain pointant la fronde contre le vice-président du pôle Jean-Marie Fotsing : extrait "   Sé Kréyol guiyanè-la sé on bann enbésil-rasis ki met an wout pou déchouké René Dorville (dwayen a Fak Guiyàn) davwa i Gwadloupéyen é Jean-Marie Fotsing (prézidan a Pol Guiyàn) davwa i Afriken. " . La lettre a fuité et toute le communauté universitaire en parle.
Ce courrier a provoqué la venue du président de Région, Rodolphe Alexandre  au Campus. Il a estimé qu'il devait répondre à l'écrivain qu'il connaît très bien mais dont il condamne la violence des propos : "diffamants et odieux qui jettent de l'huile sur une situation qui ne le mérite pas". 


 

La lettre de Raphaël Confiant , Doyen de la Faculté des Lettres
Danik,

   Awa, prézidant-la pa dépasé AN PON JAN ! Sé prèmié fwa on prézidan a l'UAG ka vin Guiyàn èvè on séri popozision pou "redéployer les postes". Kivédi Pol Matinik é Pol Gwadloup a l'UAG lagé pos ba la Guiyàn é mwen menm, kon dwayen Lafak dé Let, an lagé 3 pos. Mé ou sav vré pwoblem-la, sé ki biten : sé tèbè Guiyanè-la konpwann sé yo ké trapé sé pos-lasa. Pff ! Ni on "procédure" pou vin inivèsitè adan sistem fwansé la ki ni 5 étap : doktora + kalifikasion + postilé asi on pos + trapé on séleksion adan sé kandida-la + fè on "audition" (pasé douvan on "commission d'audition").
   Prèmié étap-la, sé dabò-pou-yonn trapé on doktora, men lè ou gadé pa ni Guiyanè ki ni sa é TOUT SE POS-LA nou ké ofè sa, sé Métro ki ké postilé é sé yo ki ké trapé yo. Pa ni zafè "préférence locale" adan rèkritman a inivèsité. Pa menm ni "préférence nationale" èvè zafè a l'EWOP la. Dwayen a Lafak dé Sians a Matinik, Maximilian Hassler, sé on...Alman.
   Sé Kréyol guiyanè-la sé on bann enbésil-rasis ki met an wout pou déchouké René Dorville (dwayen a Fak Guiyàn) davwa i Gwadloupéyen é Jean-Marie Fotsing (prézidan a Pol Guiyàn) davwa i Afriken. Sa fo ou sav sé kè sé sé anségnan a Pol Guiyàn la YO MENM ki éli sé mésié é kè ni Mencé-Caster ni FIORASO pa ni dwa démisioné yo. Fo savé sa ! Ni on diskou anti-antiyé é anti-afriken telman red an Guiyàn kè Préfé-la désidé woté Prézidant-la èvè "staff" a'y ('adan'y ni 2 Gwadloupéyen : Didier Bernard et Jacky Nayaraninssamy) pou lojé yo adan on..."caserne militaire" !!! Pouki ? Davwa sékirité a yo pa té garanti adan lotel-la. Pou té woupati laéwopò, préfè-la ba yo on pwoteksion rapwoché asi wout-la !!!
   Wouli bien mel-lasa pou vwè jan sa GRAV ! Sé Guiyanè-la sé on bann rasis ki pa vlé vwè ni Antiyé ni Afriken ni Ayisien. Sel moun yo ka asepté sé Métro é Brézilien paskè po a yo klè é chivé a yo plat !
   Li sa :

   http://www.montraykreyol.org/spip.php?article6676

   Jules LINGUET lasa ki maké sa, sé papa a on boug ki met dè konférans an Guiyàn é ki sé chef a mouvman-la...
   Fos.

Afarel
Publicité