guyane
info locale

Université : les syndicats veulent une université de plein exercice à fin 2015

social
Interfédérale
©LM
Au 17ème jour de la grève à l’université, les fédérations locales des syndicats de l’éducation nationale s’unissent pour réclamer la création immédiate d’une université de plein exercice.
Le mouvement semblerait tendre vers une radicalisation de la revendication principale sur le statut de l'université du pôle guyane. Le SGEN (Syndicat Général de l'Education Nationale) CFDT CDTG, le SNESUP (Syndicat National de l'Enseignement Supérieur) FSU, le STEG UTG et l’UNSA (Union Nationale des Syndicats Autonomes) Education se sont constitués en inter-fédérale sur ce dossier de l'université guyanaise.
Ils ont communiqué ensemble ce matin sur le piquet de grève à l’entrée du campus de Troubiran.


Une université de plein exercice à fin 2015

Ces quatre organisations veulent amplifier la mobilisation au côté de l’intersyndicale des enseignants grévistes avec un objectif commun : la création d’une université de plein exercice en Guyane.
Ce soutien est accueilli très favorablement par l’intersyndicale des enseignants grévistes de l’université. Au fil du conflit, la revendication de l’intersyndicale a évolué : on est passé de l’autonomie renforcée à une université de plein exercice.
Les grévistes réclament un décret de création tout de suite avec une mise en place progressive de la structure avant fin 2015.

Prochains rendez-vous dans ce conflit  : une assemblée générale demain samedi à 16h00 dans le principal amphithéâtre du campus et un meeting à 19h00 sur le piquet de grève.
Publicité