publicité

Depuis son intégration à l'UAG, l'IUT de Kourou a vu ses moyens diminués

Depuis 2010 et son intégration à l'UAG, l'IUT de Kourou a vu ses dotations financières diminuer. Cet établissement est donc aujourd'hui bloqué dans son évolution faute de moyens et les conditions de travail ne permettent pas un enseignement qualitatif

  • Par Thomas Gouin
  • Publié le
Depuis 23 ans l'IUT de Kourou forme des techniciens pour les métiers de l'électronique, de l'informatique et de l'électrotechnique. Alors que cet établissement bénéficiait d'une aide de l'Etat à hauteur de 500 000 euros jusqu'à 2010, il ne perçoit plus que 150 000 euros depuis son intégration à l'UAG. 

Un montant qui lui permet juste de couvrir les frais fixes et qui est donc insuffisant pour réaliser des investissements nécessaires à son évolution. Recevant chaque année de plus en plus d'étudiants, l'établissement fait face à un problème structurel : il n'y a plus assez de place pour effectuer les travaux pratiques dans des conditions normales. 

L'IUT soutient donc la manifestation étudiante a Cayenne pour retrouver des ambitions et conserver un statut d'établissement de qualité. 


Reportage Jean Gilles Assard et O. Deroche
IUT Kourou

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play