Depuis son intégration à l'UAG, l'IUT de Kourou a vu ses moyens diminués

éducation
IUT Kourou
Depuis 2010 et son intégration à l'UAG, l'IUT de Kourou a vu ses dotations financières diminuer. Cet établissement est donc aujourd'hui bloqué dans son évolution faute de moyens et les conditions de travail ne permettent pas un enseignement qualitatif
Depuis 23 ans l'IUT de Kourou forme des techniciens pour les métiers de l'électronique, de l'informatique et de l'électrotechnique. Alors que cet établissement bénéficiait d'une aide de l'Etat à hauteur de 500 000 euros jusqu'à 2010, il ne perçoit plus que 150 000 euros depuis son intégration à l'UAG. 

Un montant qui lui permet juste de couvrir les frais fixes et qui est donc insuffisant pour réaliser des investissements nécessaires à son évolution. Recevant chaque année de plus en plus d'étudiants, l'établissement fait face à un problème structurel : il n'y a plus assez de place pour effectuer les travaux pratiques dans des conditions normales. 

L'IUT soutient donc la manifestation étudiante a Cayenne pour retrouver des ambitions et conserver un statut d'établissement de qualité. 


Reportage Jean Gilles Assard et O. Deroche