Les sages femmes en grève revendiquent un meilleur statut

santé
grève Sages Femmes
Les sages femmes étaient mobilisées aujourd’hui sur l’ensemble du département pour revendiquer le  statut de praticien médical. Des cortèges sont descendus dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent.
Ce jeudi 7 novembre était une journée de mobilisation générale pour les sages femmes de France. Le mouvement a été fortement suivit en Guyane où elles sont particulièrement débordées.

Une amélioration de statut revendiquée.


Elles étaient nombreuses dans les rues de Saint-Laurent du Maroni et Cayenne pour revendiquer le statut de praticien médical (praticien de premier recours et praticien hospitalier). Ce dernier revaloriserait le travail qu’elles accomplissent chaque jour et leur ferait bénéficier d’une augmentation salariale.

Près de 80% des professionnels du CHOG se sont mobilisés.


Le centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais a fortement répondu à l’appel de la grève nationale. 80% des sages femmes étaient dans les rues de Saint-Laurent alors qu’un service minimum était réalisé par des collègues grévistes.
Lorsqu’elles sont arrivées devant la sous préfecture elles ont été accueillies par le secrétaire général qui leur a donné un autre rendez-vous le 12 novembre.
Les sages femmes du Centre Hospitalier André Rosemon à Cayenne ont quand à elles rencontré le préfet et le Directeur de l’Agence régionale de santé en Guyane.