Jean-Marie Fotsing et René Dorville officiellement démis de leurs fonctions

Jean-Marie Fotsing et René Dorville sont officiellement relevés de leur fonction de vice-président du Pôle Universitaire Guyanais et de directeur de l’IESG. Les arrêtés pris le 12 novembre ont été publiés hier au journal  officiel.
Les arrêtés pris le 12 sont parus au journal officiel du 14 novembre. Les deux arrêtés apparaissent rigoureusement identiques dans la forme. Que reproche t- on aux deux désormais anciens dirigeants? 


Un mauvais management la cause de tout

Dans ces documents MM. Fotsing et Dorville sont considérés comme responsables du mauvais fonctionnement du Pôle universitaire de Guyane et donc de la grève : « Situation, attestée par le préfet de la région Guyane et le recteur de l’académie de Guyane soulignant que le conflit trouve son origine dans le mode de gouvernance des composantes et du pôle universitaire de Guyane » … Mais aussi est-il indiqué, « dans le mode de management et les relations personnelles entre MM. Fotsing et Dorville et une partie notable des personnels ».
Toutefois les deux fonctionnaires ont, toujours selon les termes de l’arrêté, la possibilité de saisir le tribunal administratif dans un délai de 2 mois à compter de la notification de la décision de la ministre de l’enseignement supérieur Geneviève Fioraso.
Les arrêtés précisent aussi que la présidente de l’UAG doit prendre les décisions urgentes relatives à la gestion du pôle universitaire de Guyane.
Une présidente qui par ailleurs a fait part de son opposition au protocole de fin de conflit au pôle universitaire guyanais signé lundi. Corinne Mencé-Caster a été jusqu'à évoquer "quelque chose qui relève du non droit" en déplorant l'absence de concertation du gouvernement avec son administration. Mais jeudi une rencontre a eu lieu entre la présidente et la ministre Geneviève Fioraso, en une demi heure d'entretien, les choses ont été mises à plat. La collaboration avec les différentes entités devrait s'effectuer normalement.