guyane
info locale

Pas de pétards pendant les fêtes

sécurité
Pétard Ben Laden
Les pétards "Ben Laden" ©guyane 1ère
Le préfet de Guyane vient de prendre un arrêté interdisant la vente de pétards et de feux d'artifice hormis ceux de la catégorie K1. Autrement dit les pétards appelés "Ben Laden", véritables mini bombes, souvent de provenance illégale, sont désormais strictement interdits sur toute la Guyane.
Le dernier incident du à un pétard type "Ben Laden" a occasionné 8 blessés dans un lycée de Rémire-Montjoly. Sans doute l'incident de trop après l'affaire de pétard à Kourou qui a obligé le préfet à prendre une mesure d'interdiction radicale. Désormais seuls les petits pétards classés dans la catégorie K1 peuvent être utilisés. Les usagers n'éprouveront pas les mêmes sensations fortes mais seront prémunis malgré eux et leurs proches et voisins également. Brûlures, plaies ouvertes, mutilations et autres traumatismes sonores devraient être évités durant cette longue période de fête. Les contrôles chez les commerçants seront renforcés, tous ceux qui ne respecteront pas l'arrêté  s'exposent à de lourdes sanctions administratives.


Le reportage de Leilia Chérubin-Jeannette


Les artifices relevant de la catégorie K1
Catégorie K1,C1 (pétards, cierges magiques…) : il s’agit des artifices présentant un danger très faible et un niveau sonore négligeable et qui sont destinés à être utilisés dans des espaces confinés, y compris les artifices de divertissement conçus pour l'intérieur d'immeubles d'habitation. Leurs vente et mise à disposition sont interdites aux enfants de moins de 12 ans.