guyane
info locale

Cayenne : l'insécurité s'accroît, les vols et violences se banalisent

sécurité
Voiture police guyane
En début de mois les agriculteurs se plaignaient de l'insécurité présente sur la place du marché suite à l'agression d'un des leurs. Un raz-le-bol qui se généralise face à la violence grandissante dans plusieurs zones de Cayenne. Un organisme de formation au quartier Cabassou sonne aussi l'alerte.
Mardi matin, à la marie de Cayenne, se tenait le conseil local de sécurité et de la prévention de la délinquance de Cayenne. Lors de ce dernier un chiffre particulièrement évocateur à été annoncé : en six mois la délinquance a augmenté de 20% à Cayenne. 

Les quartiers défavorisés particulièrement touchés

Vols à la tire, cambriolages, vols de scooters avec violence et dégradations de biens publics sont de plus en plus fréquents dans la capitale. Cette délinquance est particulièrement présente dans les quartiers insalubres ou défavorisés tels que La Matine, Mango, la Crique et Tarzan. Plusieurs mesures vont être mises en place pour endiguer le phénomène. La police nationale et la police municipale ont signé une convention qui devrait permettre une plus grande coopération et de meilleurs résultats. Par ailleurs la ville, après s'être dotée de ses premières caméras de sécurité en 2012 réfléchit à développer le dispositif dans les quartiers dits sensibles. 

La délinquance aussi présente dans les autres quartiers

Si le sentiment d'insécurité est particulièrement présent dans les quartiers précités, il l'est aussi dans l'ensemble de la ville. L'organisme de Formation Equinox, basé dans la cité Cabassou, accueille chaque jour plus de 200 stagiaires qui viennent apprendre la langue française. Mais depuis quelques semaines ils sont fréquemment victimes de d'agressions et de vols ce qui oblige les femmes à ne plus porter de bijoux. 
L'assistante de formation assure être fréquemment témoin de ces scènes de violence et affirme avoir appelé le commissariat de police trois fois depuis le début de la semaine. 

Des situations de plus en plus insoutenables

Le directeur de cet établissement a décidé de réagir, surtout après le véritable guet-apens dont été victimes ses stagiaires. Un soir les issues du bâtiment ont été condamnées par des cordes et des individus, cagoulés et armés de bâtons, sont entrés dans les locaux en menaçant les personnes sur place. 
Un courrier à donc été envoyé à madame de le maire de Cayenne pour témoigner de ce problème récurant et demander une présence policière accrue afin de dissuader les voleurs. 

Reportage Alexandra Silbert et Franck Fernandes


Reportage Claire Giroud et Eric Boutin



Publicité