guyane
info locale

Le lanceur Soyouz a réussi sa 6ème mission

économie
Les boosters de Soyouz
Les boosters de Soyouz ©Arianespace
Mission accomplie ce matin pour Soyouz  qui réussit ainsi sa sixième mission en Guyane avec la mise en orbite du télescope spatial Gaïa. La fusée a été lancée à 6h12, heure locale, du pas de tir de Sinnamary.
La mission couronnée de succès du lanceur Soyouz a soulevé l'enthousiasme des spectateurs ce matin dans la salle de contrôle Jupiter. le ciel peu couvert de ce début de matinée a offert pour la première fois le spectacle de la séparation des boosters de la fusée.


Gaïa un télescope spatial innovant

D’un poids dépassant légèrement les deux tonnes, Gaia a été construit par Astrium pour le compte de l’Esa, l’agence spatiale européenne. Pendant environ cinq ans et demi, Gaia effectuera le recensement d’un milliard d’étoiles pour établir le catalogue du ciel étoilé qui permettra de décrypter l’origine, la structure et l’évolution de la Voie lactée, notre galaxie. Placé à environ 1,5 millions de kilomètres de la Terre, Gaia devrait aussi découvrir un grand nombre d’objets célestes, astéroïdes, étoiles naissantes, trous noirs géants. annonce Arianespace. Bernard Chemoul, le directeur du CSG a souligné que ce télescope est "un véritable bijou innovant" qui permettra "le plus gros traitement de données de l'astronomie avec 6 milliards d'opérations à la seconde". Des données qui seront reçues à la station de l'ESA de Cabreros en Espagne avant d'être traitées par les différents centres  spécialisés situés en Espagne  (Villafranca et Barcelone), Grande Bretagne (Cambridge) et en France (Toulouse).


Pour 2014, Stéphane Israël annonce 14 lancements

Les lancements de 2013 ont été moins nombreux que prévu (7 au total). Trois lancements ont été annulés en raison de problèmes techniques. 
Pour 2014, le P-DG d’Arianespace, Stéphane Israël, a évoqué devant la presse la possibilité de 14 lancements en Guyane : « nous devons nous organiser pour le maximum de lancements », a-t-il déclaré. Stéphane Israël considère les objectifs de l’année à venir comme « un challenge » par rapport aux douze lancements effectués en 2012.
Le prochain lancement au centre spatial guyanais est prévu le 23 janvier 2014. La 217ème Ariane 5 mettra sur orbite les satellites ABS-2 pour le compte de l’opérateur asiatique ABS et Athéna Fidus pour les gouvernements italien et français.
 
Publicité