guyane
info locale

L'avis des artistes guyanais sur l' "affaire Dieudonné"

société
Dieudoné
Dieudonné est depuis de nombreuses années critiqué par certains qui considèrent les propos de ses sketches antisémites. Depuis quelques semaines c'est une réelle affaire d'Etat puisque la presse, des ministres et même le Président ont donné leur avis. Qu'en est-il des humoristes guyanais ? 

Un humour qui ne fait plus l'unanimité

Depuis plusieurs années Dieudonné assure que la société fait que l'on ne peut plus rire de tout. il en a fait son fonds de commerce en axant ses thèmes sur la population juive. Une prise de position décriée par de nombreuses associations dont la LICRA (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). Cette dernière, par la voix de son président Alain Jakubowicz, considère que le geste de la "quenelle" est un « salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah".

Le gouvernement s'en mêle

La polémique a donc enflé avec les réactions de certains ministres, Manuel Vals en tête, qui estiment que les spectacles de l'humoriste doivent être interdits car ils seraient un trouble à l'ordre public. Les prochaines dates à Nantes et Bordeaux sont donc compromises. 

La réaction des humoristes guyanais 

Interrogé par Claire Giroud Théo Régina préfère rappeler que d'autres humoristes ont flirté avec la ligne du politiquement correct sans pour autant avoir des démêlés avec les associations. Coluche, Pierre Desproges mais aussi Michel Loeb ont axé certains sketches sur des ethnies ou populations. Il conclut que l'on peut rire de tout mais il faut voir comment le sujet est amené. 

Viviane Emigré elle, assure ne plus reconnaître un artiste qu'elle a pourtant apprécié dans les années 90. Elle ne comprend pas pourquoi cet homme, qu'elle qualifie d'intelligent, s'obstine dans cette voie provocatrice avec un ton colérique. 

Reportage Claire Giroud et Alexandra Silbert

 

Publicité