Pêche illégale : quatre gendarmes récompensés pour leur courage

sécurité
gendarmes décorés
Hier après midi quatre gendarmes appartenant à la section maritime de Guyane ont été récompensés pour le courage et l'abnégation dont ils ont fait preuve lors d'une opération le 9 décembre dernier. Les militaires devaient arraisonner une tapouille brésilienne. 

Deux gendarmes blessés lors de l'opération

Tôt dans la matinée du 9 décembre, 19 gendarmes partaient à l'abordage du "Santa Rosa I" un navire bien connu des forces de l'ordre. Mais lors de cette intervention les marins illégaux ont opposé une résistance blessant deux militaires. L'opération était importante car il s'agissait d'une tapouille mère dont le but est de récolter tout le poisson péché par des embarcations plus petites, 6 tonnes de marchandise ont ainsi été saisies puis déversées dans la mer. 

Courage et dévouement, deux qualités nécessaires

Lors des opérations de lutte contre les activités illégales (orpaillage et pêche en tête), les gendarmes doivent de plus en plus faire face à un comportement violent de la part de ces travailleurs clandestins. Des situations qui obligent ces hommes à faire preuve de courage et de dévouement, deux qualités qui ont été mises en avant lors de la remise des quatre médailles d'honneur à la préfecture. 

Réunir les acteurs de la lutte contre la pêche clandestine

Philippe Vernerey, capitaine de vaisseau et commandant de la zone maritime de Guyane, nous affirme que cette cérémonie vise à rendre hommage aux hommes décorés mais permet aussi de rassembler tous les acteurs de la lutte contre ce fléau qu'est la pêche illégale et le pillage des ressources halieutiques. Cette mission n'est effectivement possible qu'avec l'action conjointe de la gendarmerie, de l'Etat mais aussi des professionnels du secteur de la pêche. 

Philippe Vernerey au micro d'Eric Boutin