publicité
Examens 2018
avec

Rechercher un résultat

Un jeu pour mater l'échec scolaire

Le jeu des échecs met les méninges à rude épreuve et permet d'améliorer la concentration et la réflexion. C'est pour cela que plusieurs lycées, collèges et écoles primaires de Guyane en font une discipline à part entière. La première rencontre inter-établissement a eu lieu hier. 

  • Par Thomas Gouin
  • Publié le
Concentration, réflexion, stratégie, organisation, autant de qualités qu'il faut développer lors de l'apprentissage scolaire et universitaire pour suivre le chemin de la réussite. Certaines infrastructures éducatives de Guyane ont décidé d'enseigner les échecs pour développer toutes ces caractéristiques chez les enfants et ainsi lutter contre l'échec scolaire. 

Un apprentissage dès le plus jeune âge

Depuis 2005, les enfants de Guyane peuvent apprendre à jouer aux échecs dans un cadre scolaire dès l'école primaire. Aujourd'hui la plupart des premiers bénéficiaires de cette méthode d'enseignement sont au collège et au lycée. Ils s'affrontaient hier dans un tournoi qui a rassemblé plus de 250 jeunes dans le marché de Kourou. Après des poignées de mains les jeunes guyanais se sont affrontés dans des parties de 7 minutes où chacun devait prendre le plus de pièces possibles à l'autre pour remporter le jeu. 

Apprendre différemment

L'apport ludique dans l'apprentissage est de plus en plus développé dans les écoles. Outre les échecs, le brigde est aussi enseigné dans certains établissements. Autant de pratiques qui aident les enfants à mieux se structurer mentalement et ainsi assimiler plus facilement les programmes dispensés par l'éducation nationale. 

Reportage : 

Les échecs enseignés dans les établissements scolaires

 

Résultats examens
Baccalauréat 2018
Les résultats dans votre académie

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play