guyane
info locale

Cinq nouveaux candidats sur l'échiquier municipal

politique
Visuel élections municipales
©Casner Hilaire
Ce week-end cinq candidats au poste de maire ont officiellement fait leur entrée en lice dans la bataille municipale. Chacun avec ses mots et son style, Jean Ganty à Rémire-Montjoly, Justin Anatole à Régina, Alex Tien-Long à Cayenne, Emilie Ventura et Patrice Clet à Sinnamary.

A Rémire-Montjoly, Jean Ganty, la continuité et des projets

Le maire sortant de Rémire-Montjoly Jean-Ganty a fait acte de candidature devant une centaine de personnes réunies chez un particulier. Pas de programme affiché, si ce n'est la continuité d'une action complétée par des projets non encore présentés. Le maire se déclare serein prêt à repartir en ayant assuré ses preuves durant le mandant écoulé. Il s'entoure d'une liste d'ouverture et inter générationnelle et n'affiche publiquement aucun soutien de parti. Face à lui, le conseiller général Claude Plénet et la candidate Walwari Joëlle Suzanon-Sankalé.

Reportage Nikerson Perdius

A Régina Justin Anatole, porteur de la bonne parole

Devant une  assistance nombreuse et attentive, le maire de Régina, Justin Anatole a délivré un discours offensif. Dans un style incantatoire, ultra dynamique, le maire a affirmé sa totale légitimité d'enfant de la commune à poursuivre son action, porté par un bilan positif. Il entend poursuivre son travail quelque soit l'opposition et les arguments de son adversaire, l'avocat Michel Quamie, il se dit assuré d'être élu au premier tour.

Reportage Jacques Constant Damprobe 

A Cayenne Alex TienLong , le moment est venu 

Alex Tien-Long ne doute pas de l'opportunité de sa candidature face à son ancien employeur Marie-Laure Phinéra Horth. Issu du quartier du "Village Chinois", il est convaincu du soutien des habitants et d'avoir la ville de Cayenne "à portée de main". Il s'inscrit dans une action davantage démocrate dans un souci du mieux vivre ensemble. L'assainissement de la ville capitale sera aussi une de ses priorités . Il entend également permettre au personnel municipal qu'il juge dévalorisé, d'être reconnu et mieux dirigé.

Reportage Thierry Merlin


A Sinnamry, Emile Ventura et Patrice Clet, deux cousins pour un fauteuil de maire

L'opposition au maire sortant Jean-Claude Madeleine sera forte et se jouera sur un air de famille désunie. Deux cousins briguent le fauteuil de maire : Emilie Ventura soutenue par le PSG et Patrice Clet porté par son parti Walwari. La première a amané au plus haut niveau le club de basket féminin de la commune et a son actif une quarantaine d'années de vie associative réussie sur le plan sportif. Elle s'active désormais pour les séniors avec un projet d'Epad qui devrait voir le jour en 2015. Le second est le conseiller général de la commune avec une expérience du pouvoir et se verrait bien dans le cheminement d'une carrière politique, le premier édile d'une ville ancrée dans le spatial. Pour cela il propose notamment de revitaliser le secteur agricole comme celui de la pêche avec une unité de transformation. 

Reportage de José Charles-Nicolas et Kessy Weishaupt




Publicité