Débrayage de 3h00 ce matin à la clinique Véronique

santé
Débrayage à la clinique Véronique
©guyane 1ère
Le centre de santé guyanais était sous tension ce matin. A l'appel du syndicat UTG santé, le personnel de la clinique Véronique a observé un débrayage de 3h00. En cause le non respect d'un accord du mois de mai 2013 leur garantissant le maintien de leur salaire en cas d'arrêt de travail.
Le temps de la négociation, l'interruption de travail des personnels de la clinique Véronique a duré 3h00. Seules étaient assurées les urgences ainsi que les soins des personnes hospitalisées.


Un accord trouvé rapidement 

Au mois de mai 2013, le personnel avait déjà effectué un mouvement similaire pour obtenir la subrogation par l'entreprise des indemnités journalières de la sécurité sociale en cas d'arrêt de travail. Un accord qui semble remis en cause par la direction et qui a provoqué le débrayage de ce matin. La direction argue que cette subrogation avait été accordée à titre expérimental. Argument que rejette le personnel. Finalement une solution a été trouvée et la direction a validé l'accord sur la subrogation de salaire à durée indéterminée à compter du 1er février 2014.
L'activité de l'établissement de santé a repris normalement depuis.

Le reportage de Thierry Merlin et Abel Parnasse