Un bouchon d'herbe provoque l'inondation des installations du stade Edmard Lama

football
Stade Edmard Lama
©Jessy Xavier
Le terrain de football Edmard Lama sous plus de 10 cm d'eau, voilà ce qu'ont découvert arbitres et dirigeants de l'US Matoury et le CSCC samedi. Le match est reporté. Une situation inédite qui a provoqué des interrogations sur la qualité des installations. Inquiétudes dissipées ce matin. 
Après l’inondation survenue ce week-end au stade Edmard Lama de Rémire-Montjoly, un examen de l’équipement a révélé ce lundi matin que l’incident vient de la pelouse coupée quelques jours auparavant. Samedi après-midi la rencontre attendue entre l’US Matoury et le CSCC n’avait pas pu se tenir. L'ensemble du terrain étant recouvert de plusieurs centimètres d’eau. « Nous avons déjà affronté des orages accompagnées de pluies plus violents, sans qu’il n’y ait pareille conséquence » explique Jean-Marc Euzet responsable des travaux à la mairie de Rémire-Montjoly, écartant ainsi un défaut de conception de la structure.


L'herbe coupée bouche les drains de la pelouse

L’herbe coupée quelques jours avant la rencontre serait restée au niveau des drains tout autour du terrain. Une fois mouillée, elle aurait entraîné un blocage du réseau d’évacuation des eaux provoquant les conséquences que l’on sait.
La municipalité a présenté ses excuses après cet incident s’engageant à mettre à disposition du personnel en cas d’urgence les week-ends de matchs. Le nettoyage des drains a été effectué dans la matinée.