Carnaval : "Du touloulou au tololo"

archives d'outre-mer
Aline Belfort
©guyane 1ère
L'auteure Aline Belfort vient de publier un troisième ouvrage sur le carnaval de Guyane "Du Touloulou au Tololo". Elle analyse avec acuité l'évolution de la tradition carnavalesque qui inclue désormais aux côtés de ses fameux bals "paré-masqués", le phénomène des bals "tololos".
Aline Belfort ne juge pas l'évolution du carnaval guyanais. Elle affirme que depuis 30 ans il s'est transformé dans sa forme musicale et par les comportements de ses acteurs. 
Par exemple, le bal Tololo (l'homme masqué invite la femme non masquée à danser) et la réponse au bal paré-masqué  (la femme masquée invite l'homme non masqué à danser). Une variante du carnaval apparue en 1988 qui s'est popularisée et s'est installée durablement dans la tradition du carnaval. 
Certains l'associent à une dérive, elle répond que non. Le bal Tololo, est très apprécié désormais, 7 soirées sont d'ailleurs prévues cette année. Il  est donc désormais partie intégrante du carnaval, il a fait évolué la tradition, une résultante normale de toute société dynamique et vivante.
Le meilleur moyen de prévenir les dérapages qui dévoient le carnaval c'est de travailler inlassablement à la transmission des valeurs et de la tradition.

L'interview de Catherine Boutet

Le reportage de Thierry Merlin



Les Outre-mer en continu
Accéder au live