Marie-Laure Phinéra-Horth: Cayenne une vraie ville capitale d'ici 2020

politique
Marie-Laure Phinéra-Horth
©guyane 1ère
Améliorer le cadre de vie de ses concitoyens est le leitmotiv de la candidate Marie-Laure Phinéra-Horth, première femme maire de la ville de Cayenne depuis 2010 et en campagne pour un deuxième mandat.
C'est sur le site du Vieux Port que Marie-Laure Phinétra-Horth a choisi de dévoiler une partie de ses objectifs pour la ville de Cayenne. L'actuelle première magistrate est en place depuis 2010. Elle a succédé en sa qualité de 1ère adjointe à l'époque au maire Rodolphe Alexandre. Aujourd'hui, elle mène une liste en son nom propre et se trouve pour la première fois à briguer directement les suffrages des cayennais.


25 ans d'expérience politique

Pour cette femme aguerrie engagée en politique depuis plus de 25 ans, Cayenne doit présenter d'ici 2020 le profil d'une véritable capitale. Parmi ses projets figure en bonne place, la réhabilitation du Vieux Port de Cayenne.  Elle souhaite mettre en place sur ce site : une zone piétonne, éclairée, sécurisée ainsi qu'une aire nautique et un soubassement pour les pêcheurs et les observateurs de la nature.
Elle s'appuie sur son actuel bilan, sa capacité à mener les projets sur lesquels elle s'engage sans aucune démagogie pour solliciter la confiance de ses concitoyens.

Trois candidats s'affrontent à Cayenne : Marie-Laure Phinera-Horth, maire sortante, Alex Weimert, Alex Tien-Long et Patricia Triplet

Le reportage de José Charles-Nicolas et Martial Gritte




Les Outre-mer en continu
Accéder au live