La justice a repris son cours normal à Cayenne

social
Salle d'audience du tribunal de Cayenne
©guyane 1ère
Après 15 jours d'exercice de leur droit de retrait, le personnel judiciaire a repris jeudi matin possession de son lieu de travail en toute quiétude. Les travaux provisoires effectués en urgence au tribunal apportent toutes les garanties de sécurité pour les personnel et les justiciables.
Jean-François Benel, le directeur de l'administration judiciaire en personne était présent à l'issue de la réalisation des travaux d'urgence au tribunal. Il a confirmé que les problèmes de charpente, d'électricité ou d'alarme avaient été réglés et que désormais le personnel pouvait reprendre ses activités en toute sécurité au tribunal de grande instance de Cayenne.
Cette première étape de réfection est terminée, le syndicat UNSA Justice a donc appelé à la reprise du travail à l'issue d'un CHSCT extraordinaire.
La deuxième phase concerne la réfection définitive. Le programme de cette reconstruction de la juridiction a été présenté, il s'étalera sur deux ans selon un timing précis et un coût de 3,5 M€.
Il a longtemps été question de la construction d'une cité judiciaire pour la Guyane, cela n'est plus à l'ordre du jour. Il faut préciser que ce projet était évalué à 30M€.

Le reportage de Renaud Terrazzoni et Alexandra Silbert