guyane
info locale

CCDS : la querelle de clocher perdure

politique
Conseil communautaire
©guyane 1ère
Le 2ème conseil communautaire de la Communauté des Communes des Savane s'est déroulé mercredi après-midi dans une ambiance houleuse. Le maire Sinnamary n'admet toujours pas la composition du bureau qui n'attribue qu'un siège à sa commune. Le désaccord perdure avec le président Ringuet.
Le maire de Sinnamary, Jean-Claude Madeleine,ancien président de la CCDS l'affirme haut et fort "Sinnamary vit véritablement un déni de démocratie" qui ne va pas dans le sens de l'intérêt communautaire. Une seule vice-présidence donnée à l'opposition pour sa commune ne permettra pas de travailler efficacement. La CCDS est un outil mis à la disposition des 4 communes qui la compose et pas au seul usage d'une commune.
François Ringuet, président de la CCDS déplore le manque de dialogue avec Jean-Claude Madeleine qui n'a pas cherché ajoute-il à "discuter" avec lui. Il a souligné qu'une nouvelle génération d'élus était en place désireuse d'agir dans la transparence. 

La collaboration entre les deux communes majeures de la CCDS n'a jamais été bonne en 4 ans d'existence (la CCDS a été créée en décembre 2010) elle s'annonce aussi compliquée sous cette nouvelle présidence à moins que le dialogue s'installe enfin.

Le reportage de Jacques Constant-Damprobre



35 conseillers communautaires
Avec ses 25 189 habitants Kourou compte 17 conseillers communautaires, Sinnamary et ses 3242 habitants dispose de 11 conseillers, Iracoubo peuplée de 1976 personnes a 6 conseillers et la commune de Saint- Elie où sont recensés 555 habitants, 3 conseillers. 
Ces 35 conseillers ont élu à leur tête François Ringuet, La CCDS doit notamment impulser une politique volontariste en matière d'aménagement de l'espace communautaire et de développement économique. Deux domaines de compétence majeurs qui montent la nécessité de travailler en parfaite cohésion.
Publicité