guyane
info locale

"Balata n'est pas une zone de non droit"

société
Eric Spitz, préfet de Guyane
©guyane 1ère
Invité du journal télévisé samedisoir, le préfet de Guyane, Eric Spitz s'est exprimé sur le phénomène de violence que connaît la Guyane qui a connu 4 meurtres en 10 jours. Il a notamment annoncé une opération de vigilance citoyenne au quartier Mango.  
Balata figure dans les quartiers prioritaires pour autant il n'est pas une zone de non droit assure le préfet Eric Spitz. La sécurité reste l'affaire de tous, rappelle t-il. Il ne peut y avoir une réponse unique sur l'aspect sécuritaire, il faut prendre en compte l'économie, lutter contre le chômage, mettre l'accent sur l'éducation. En ce sens, le préfet donne raison à la toute nouvelle association citoyenne "Trop violans" qui propose un tableau de propositions d'actions à mener qui réunit les citoyens comme les acteurs publics.

L'interview de Leïla Chérubin-Jeannette


Le préfet a conclu cette interview en rappelant l'opération "Déposez les armes" qui constitue un premier pas de lutte contre la violence. Il a aussi appelé les citoyens à signaler à la gendarmerie toutes les manifestations "sound system" susceptibles d'être organisées illégalement  et de dériver en affrontements violents. Il a enfin annoncé la mise en place avec la maire Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth, d'une opération vigilance citoyenne dans le quartier de Mango.