Les jeunes de Balata témoignent

social
Balata ouest entrée
©guyane 1ère
Le quartier de Balata à Matoury n'en finit pas de faire parler de lui depuis la mort tragique la semaine dernière de Johan, 22 ans, tué par un homme de 19 ans, Warren. Quelques jeunes gens sous le couvert de l'anonymat ont expliqué les raisons qui provoquent ce climat de violence permanent. 
La drogue vendue au vu et au su de tous, les armes qui circulent librement, l'oisiveté, le chômage, le manque d'argent  autant d'explications avancées par la majorité des garçons interrogés dans le quartier de Balata Ouest pour justifier la violence, la délinquance. 
Dans ces réponses, certains d'entre eux expriment un sentiment d'impuissance et de désespérance poignant.

Le reportage de Jean-Marc d'Abreu - F. Vigneron et Sefian Deie