Ivan Auriel : "La Guyane est un pays de violence"

justice
Le procureur Ivan Auriel
©guyane 1ère
Un jeune de 23 a été tué à coups de batte de base-ball, le 21 avril dernier. Deux jeunes soupçonnés d'être les auteurs de cet acte barbare se sont rendus à la police. Ils sont en détention pour homicide. Le procureur Ivan Auriel en expliquant les faits déclare que la Guyane est un pays de violence.
Deux jeunes de 20 et 25 ans dorment en prison depuis samedi, ils sont soupçonnés de meurtre. Ils étaient recherchés activement dans l'affaire d'un jeune sauvagement  tabassé à coups de batte de base-ball le 21 avril dernier à la cité Thémire  Ils se sont livrés jeudi dernier au commissariat de Cayenne. Ils ont avoué être présents au moment où le jeune homme de 23 ans a été battu à mort mais ont nié avoir participé à la séance punitive. Des allégations contredites par les témoignages recueillis au cours de l'enquête a déclaré le procureur Ivan Auriel. Ce dernier explique que, cet acte barbare, exceptionnel par sa gravité, résulte d'une conjonction de faits, notamment que la Guyane est un pays de violence, violence que l'on arrive pas à endiguer de manière répressive ou préventive.

L'interview de Jocelyn Helgoualch


Les Outre-mer en continu
Accéder au live