guyane
info locale

Les élections municipales invalidées à Camopi, partiellement validées à Régina-Kaw

politique
Les élections municipales invalidées à Camopi, partiellement validées à Régina-Kaw
Le tribunal administratif de Cayenne s’est prononcé sur les recours déposés à la suite des élections municipales. Sur les six communes concernées, l’élection municipale à Camopi est invalidée, tandis que celle de Régina-Kaw est partiellement validée.
Fin du suspense concernant les recours déposés à la suite des élections municipales ! Le tribunal administratif de Cayenne a invalidé l’élection municipale de Camopi : les électeurs devront retourner dans l’isoloir.
 
A Régina-Kaw, l’élection est partiellement validée : les électeurs devront réélire quatre conseillers. A Montsinéry-Tonnegrande, Awala-Yalimapo, Saint-Georges et Apatou, les élections municipales sont validées sur le principe d’un écart de voix dépassant 10%.
 
Le décryptage de Maître Patrick Lingibé, avocat au barreau de la Guyane, recueilli par R. Terrazzoni et A. Parnasse

 

Publicité