Le bac a commencé en Guyane !

éducation
Bacphilo
Ce matin, les bacheliers guyanais ont planché sur la traditionnelle épreuve de philosophie. Comment les lycées se préparent pour ce grand rendez-vous de l’année scolaire ?
Il est dix heures au lycée Melkior Garré, à la veille du début du baccalauréat. Dans ce centre d’examen qui accueillera entre 800 et 900 élèves, les professeurs sont sur le pied de guerre.

L’organisation du baccalauréat mobilise dans ce lycée cinq professeurs volontaires à temps complet. Un véritable investissement pour ces enseignants, dont les journées débutent à 6h30 du matin pour se finir à 19h30, une fois les épreuves terminées. Garants d’une grande responsabilité, ils doivent s’assurer de la bonne tenue de l’examen, où 1786 candidats tenteront d’obtenir le précieux sésame.

Le reportage de V. Porphyre et S. Deie