publicité

La charbonière au rythme de l'Art Pasi Festival

La Charbonnière, quartier le plus vivant de Saint-Laurent, justifie encore une fois son statut ce weekend. Depuis vendredi des artistes de Guyane et de métropole proposent des spectacles variés allant du cirque à la danse. L'artisanat local est aussi bien présent. 

  • Par Thomas Gouin
  • Publié le
Pour la deuxième année consécutive la compagnie Malabar'ouf organise l'Art Pasi Pestival dans le quartier le plus animé de la capitale de l'ouest. Pendant trois jours, chanteurs, comédiens, jongleurs, dj's... proposent des spectacles variés qui ont pour but de montrer et développer les créations guyanaises. 

Promouvoir les jeunes artistes 

Stéphane Trouille, un des organisateurs du festival, met en avant la diversité et la quantité des spectacles joués. Près de 150 artistes, représentants 12 compagnies, mettront en avant l'ensemble des cultures de Guyane. Outre la visibilité cet événement a pour objectif d'aider financièrement ces jeunes talents afin qu'ils puissent vivre de leur travail. 

L'organisation a également mis l'accent sur le confort des spectateurs, les places assises sont nombreuses et les spectacles de rues bénéficient d'un éclairage et d'un son de qualité.
Les 70 bénévoles se feront un plaisir d'accueillir le public jusqu'à dimanche soir. 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de la programmation sur le site internet de l'association.

Images : Eric Léon
Art Pasi Festival

 

Sur le même thème

  • culture

    Emmelyne Octavie en spectacle à Maripa Soula

    Son spectacle "Battements de mots" l'amène dans les communes de l'intérieur et c'est une expérience précieuse pour Emmelyne Octavie. Elle qui écrivait ses vers à 15 ans, publiait son premier livre à 19 ans. A Maripa Soula la magie des mots a bien opéré...

  • culture

    « Bonis, du fleuve aux sources »

    Du 21 au 26 avril 2019, une vingtaine de Guyanais a participé à la première édition des Journées mémorielles internationales de "la Route de l’esclave" de Côte d’Ivoire. Invités d’honneur : les Bonis de Guyane. Une première pour ce pays de l’Afrique de l’ouest.
     

  • culture

    La vie à Maripa-Soula il y a 50 ans racontée en photos

    Actuellement la mairie de Maripa-Soula accueille une exposition de photos. Les clichés datent de plus de 50 ans et ont été réalisés par un médecin et son épouse infirmière Jean-Paul et Chantal Menu alors en poste sur le Haut Maroni. Un regard en noir et blanc sur les gens de l'époque.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play