Yanis, 7 ans : la fugue pour échapper à la violence

faits divers
Yanis
Retrouvé alors qu’il errait seul, à moitié nu, sur le bas-côté d’une route de Matoury, l’enfant a été placé sous la protection de l’Aide sociale à l’enfance. Récit d’un parcours brisé.
Hier, le petit Yanis vagabondait le long d’une route de Matoury. Seul, à moitié nu, l’enfant de sept ans n’a pas fugué par hasard : il fuyait l’insoutenable d’un quotidien sordide, où enfance rimait avec violence.
 
Abandonné par ses parents biologiques, laissé à la charge d’amis, l’enfant a été victime de sévices corporels. L’Aide sociale à l’enfance, structure du Conseil général de Guyane, a pris l’enfant en charge. Ses parents s’exposent à des poursuites judiciaires.
 
Aujourd’hui, 900 enfants sont placés sous la protection de l’Aide sociale à l’enfance en Guyane. Soit autant de destins qui aspirent à une vie meilleure.

Le reportage de J. Helgouach et E. Ramirez


Les Outre-mer en continu
Accéder au live