Art rupestre

culture
Art rupestre
©CL
C’est un tout  petit livre bleu, mais  il renferme  un véritable trésor. Intitulé « L’art rupestre amérindien de Guyane, le site de la Carapa » paru chez Ibis rouge dans la collection Histoire et Patrimoine de Guyane,  cet ouvrage a été conçu par Norbert Aujoula , Marlène et Guy Maziere

Des trésors

Comme son nom l’indique, cet ouvrage révèle  les trésors localisés sur le site de la Carapa à Kourou, non loin du centre spatial guyanais. Des gravures  Kalinas datant de la période précolombienne, représentant des personnages et des scènes de la vie quotidienne. Déjà en 1904, le relevé cadastral évoquait la trace de ces roches gravées. C’est en 1992 que le service régional de l’archéologie a entrepris le recensement du site et est arrivé à le situer. Il a depuis été classé et appartient aux Monuments historiques.
Un site constitué de bancs rocheux, parsemés de gravures et de polissoirs .Les gravures représentent des personnages, issus de la MYTHOLOGIE amérindienne tous portants de drôles de coiffes géométriques.
 

Mystère...Mystère

Un site qui depuis sa découverte a suscité un certain nombre de commentaires tant les gravures sont mystérieuses. Près de 229 entités ont été étudiées. La date de 1775 a également été gravée dans la roche. Elle pourrait signaler les délimitations d’une propriété. De plus un moulage complet des gravures a été entrepris par les chercheurs. Il mesure 104 m2 …
Il est actuellement difficile pour les chercheurs de dater leurs découvertes. Elles sont loin d’avoir  livré tous leurs secrets ….
 
L’art rupestre amérindien de Guyane , le site de la Carapa , de Norbert Aujoula , Marlène et Guy Maziere paru chez Ibis rouge   .