publicité

Un nouvel hôpital pour l'ouest guyanais en 2017

Le nouvel hôpital de l’ouest de la Guyane devrait voir le jour en 2017. Une construction qui s'avère nécessaire afin de répondre à l’évolution démographique et les enjeux sanitaires qui  en découlent dans cette partie de la Guyane.

L'actuel hôpital de Saint-Laurent du Maroni © CL
© CL L'actuel hôpital de Saint-Laurent du Maroni
  • Alex Léveillé
  • Publié le
Le centre hospitalier de l’ouest Franck Joly aura fait son temps. Aujourd’hui il est évident que la structure actuelle ne peut plus répondre aux besoins et au développement croissant de la population dans les prochaines années. La nécessité d’un nouvel hôpital devenait une évidence.
Et bien plus qu’un hôpital, ce sera un véritable pôle de santé publique de l’ouest guyanais qui verra le jour, alliant prévention, dépistage, éducation thérapeutique, prise en charge médicale et paramédicale.

Un équipement technologique dernier cri

Le service de maternité de Saint-Laurent du Maroni, l’un des plus importants de France passera à un autre niveau avec cette nouvelle  construction.
Il sera pourvu d'une unité de soins continus et de lits de réanimation. D'autres  d'équipements modernes : 3 blocs opératoires, un scanner, des tables radiologiques vont compléter la structure. L’objectif étant de réaliser un hôpital évolutif afin de s’adapter aux nouvelles techniques et aux besoins qui apparaîtront dans le futur.
Un projet qui s'érige au cœur de la ZAC de Saint-Maurice qui doit accueillir près de 3800 logements.

La pose de la 1ère pierre est prévue vendredi matin en présence de la ministre George Pau-Langevin et le début des travaux dans le courant du 3ème trimestre.
L’ouverture de ce centre hospitalier de l’ouest est fixée au 1er trimestre 2017. Le coût total de l’opération est estimé à 115 millions d’euros.

Sur le même thème

  • santé

    Journée mondiale de lutte contre le SIDA : la Guyane se mobilise

    Encourager le dépistage, c’est l’objectif de cette nouvelle Journée mondiale de lutte contre le Sida .De nombreuses actions auront lieu dans le département afin de sensibiliser l’opinion. Une journée d’actions organisée par la COREVIH, en partenariat avec l’ARS.

  • santé

    Intoxication au plomb : le couac sous surveillance

    Un séminaire dédié aux travaux scientifiques des jeunes médecins et chercheurs de Guyane s'est tenu le 29 novembre à Cayenne. Au cœur des débats : les pathologies infectieuses et émergentes. En Guyane, les cas d’intoxication au plomb par le couac (semoule de manioc) seraient nombreux.

  • santé

    Deux cas de tuberculose dans un lycée de Kourou

    Un cas avéré et un cas probable de tuberculose ont été découvert parmi les élèves du lycée Gaston Monnerville de Kourou. Une réunion d’information s'est tenue sur le sujet dans l'établissement. Un dépistage sera pratiqué sur ces personnes d’ici quelques semaines.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play