guyane
info locale

La Région dans le collimateur de la justice

politique
La cité administrative régionale de Guyane
©CR Com
Dans une lettre au personnel et aux élus du conseil régional, le directeur général des services explique, qu'une « perquisition a eu lieu dans certains services de la Région le mercredi dans l'après-midi ».
Cette perquisition a été effectuée dans le cadre d'une enquête préliminaire portant sur un marché passé en 2011 et qui viserait un ancien membre de l’administration. Le directeur général précise par ailleurs qu'il ne dispose pas pour l'instant de plus d'informations et indique que la perquisition a eu lieu sans même que l'exécutif en ait été préalablement informé.
Il souligne encore qu'il informera des suites données à cette affaire dès qu'il disposera de nouveaux éléments.

Les éléments déclencheurs de l'enquête

Tout est parti déclare le procureur de la République Ivan Auriel d'une lettre anonyme. Une lettre dans laquelle une personne dénonce la régularité d'un marché passé entre un service administratif de la la collectivité régionale et une entreprise privée.
Le montant du marché n'a pas été totalement confirmé mais ne dépasserait pas les 100 000 euros selon des sources proches de l'enquête.
Par ailleurs le procureur de la République a confirmé que des investigations ont bien été menées mercredi à la Région et le parquet ne s'interdit pas de procéder à de nouvelles perquisitions dans les jours à venir.
Par ailleurs selon nos informations, c'est un ancien directeur de la collectivité qui est dans le viseur de la justice.
Une affaire qui au stade actuel de l'enquête ne concerne aucun élu de la collectivité régionale.