publicité

La route Oiapoqué-Macapa impraticable

La BR 156 qui relie la commune frontalière d'Oiapoqué à Macapa, longue de 600km est impraticable sur près de 150 km. Aussi rallier la capitale de l'Amapa devient un voyage qui confine aux 12 travaux d'Hercule. Une situation qui isole les habitants et suscite leur colère.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le , mis à jour le

Avec une telle route, il est difficile pour les amapaenses de se déplacer que cela soit pour l'agrément, pour des raisons économiques ou pour du travail. Une situation qui se répète chaque année à la saison des pluies.

Des fonds pour la construction de la route régulièrement détournés

La BR 156 est en construction depuis des années et ne se termine pas. Pour les habitants, il existe beaucoup de corruption autour de cette route. Chaque année des fonds supplémentaires sont votés et versés par le gouvernement fédéral pour finir la BR 156 et sont utilisés à d'autres fins. Une situation qui pénalise les habitants d'Oiapoqué qui se retrouvent privés de beaucoup de choses. Le ravitaillement alimentaire est difficile, l'approvisionnement en essence également et sur le plan sanitaire, la population ne peut pas compter sur un service de soins performant.
Les derniers 150 km à asphalter paraissent interminables et surtout provoquent des situations ubuesques pour les téméraires qui osent s'aventurer sur ce tracé de latérite qui demeure le seul lien avec Macapa, car il n'y a pas de liaison aérienne.
Cette route nationale brésilienne est devenue un des points bloquants de l'ouverture du pont sur l'Oyapock entre le Brésil et la Guyane dont on prévoit une énième ouverture d'ici la fin de l'année.

Le reportage de Renaud Terrazzoni et Alonso Martinez

Route Macapa

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play