publicité

La route de Montsinéry-Tonnégrande de nouveau opérationnelle

Ce week end la route de Montsinéry-Tonnégrande s'est affaissée 200m peu avant le pont de l'Inini obligeant les services du Département à réagir dans l'urgence afin de réguler la circulation des usagers et de permettre aux scolaires de rejoindre leurs établissements le lundi. 

© Franck Leconte
© Franck Leconte
  • Franck Leconte
  • Publié le
La portion du chemin départemental 5 qui s'était affaissée a été remblayée par du sable et cet axe essentiel pour se rendre dans les bourgs de Montsinéry et de Tonnégrande ne présente désormais plus de danger. L' intervention a été réalisée dans l'urgence dimanche et terminée lundi afin que la circulation s'effectue sans problème. Des travaux de plus grande envergure seront programmés a annoncé le conseiller général en charge des infrastructures Alex Alexandre.
Il faut souligner que cette route a déjà  fait l'objet des attentions de la collectivité départementale. Cela se voit aux nombreuses portions consolidées et au nombre de panneaux apposés tout au long de cet axe. Cependant, il reste encore à faire ainsi que le souligne le maire de la commune Patrick Lecante, pour qui, les politiques d'aménagement doivent placer le CD5 parmi les axes prioritaires à réaliser.

Sur le même thème

  • urbanisme

    Matoury débordée par l’habitat spontané

    Les résultats d’une vaste enquête de l’agence d’urbanisme et de développement de la Guyane sur le bâti ont révélé qu’en moyenne 41 % des constructions sur le littoral sont « spontanées ». L'exemple de Matoury où 52 % des bâtiments n’ont pas d’existence officielle.

  • urbanisme

    41% des habitations en Guyane ne sont pas légales

    Près de la moitié des bâtiments construits sur les principales communes du littoral sont construits sans autorisation d’urbanisme. C’est le résultat spectaculaire d’une vaste étude sur l’urbanisation. Certaines communes se retrouvent dans des situations complexes.

  • urbanisme

    Nouvelle opération de démolition de squats à Eau Lisette

    Une nouvelle démolition de squat, quartier Eau Lisette à Cayenne. Cette fois, l’opération de destruction visait des habitats précaires dans lesquels 25 foyers étaient enregistrés. Des solutions d’hébergements ont été trouvées pour toutes les familles assurent les services de la mairie.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play