Cyclisme : Le Bigi Bergi Tour du Suriname remporté par Olivier Ridarch

sport
Le podium du Bigi Bergi international
©CC
La grande course à étapes du Suriname le Big Bergi Tour s'est déroulée du 12 au 14 septembre. Des équipes de Guyane, d'Aruba et du Guyana avaient fait le déplacement. Olivier Ridarch du Rémire-Montjoly Bike, nouveau venu, dans le cyclisme est le grand vainqueur du Tour.

Le week end dernier, les cyclistes de la Grande Région avaient rendez-vous au Suriname pour la course à étapes (3 jours) le Bigi Bergi international organisée par le Team Presto. Aux côtés des équipes du Surinam, d'Aruba et du Guyana, la Guyane étaient représentée par deux coureurs de Rémire-Montjoly Bike - Olivier Ridarch et Christophe Cazala, une équipe complète de l'Espoir Cycliste Guyanais composée de Cliff Apensa, Stéphane Mérille,, Terry Tsang Sa Moï, Edward Stanis,Amoïda Anthony et Nathan Pierrat, une formation du Srint Club regroupant Thierry François et Deyvid Moraes du VCK, Gérald Worell et Jonathan Beringer du Srint Club, Vivian Van Els de la Croix du Sud et Eloïck Pena de Souza  de l'USLMontjoly.

Un vainqueur Olivier Ridarch, venu du football

Podium meilleur jeune
©CC
Depuis que cette course a été créée en 2009, les guyanais ont toujours été présents. La compétition se déroule entre Paramaribo, Para, Brokopondo et Sipaliwini sur une distance de 326 km. La moyenne de course enregistrée était de 39km/h. Ils étaient 45 coureurs à prendre le départ et seulement 21 à franchir la ligne d'arrivée. Cette année, Olivier Ridarch, ancien footballeur remporte le Bergi Bigi  Après le Tour de Guyane qu'il effectuait pour la 1ère fois au mois d'août dernier, le cycliste de 43 ans semble avoir pris goût aux grandes confrontations et prouve surtout qu'il est très en forme. 

Une organisation contrôlée par une équipe du comité régional de Guyane

Les guyanais ont loué une excellente organisation de leur hôte surinamais qui avait intégré une délégation d'arbitres du Comité Guyanais pour impulser une plus grande rigueur dans l'application de la réglementation. Les coureurs ont également apprécié de se confronter à leurs homologues du Guyana et d'Aruba qui ont niveau équivalent au leur.
Dans la presse locale, l'organisateur, Ewald Cedar a déploré que les surinamais n'ait rien gagné et a considéré sur ce point que cela était un échec pour son club même s'il s'est félicité de la collaboration avec les encadrants français.
Les cinq premiers du classement ont été récompensés. Le vainqueur du Bergi Bigi  a empoché 800 dollars US, une cagnotte intéressante pour 3 jours de course (326 km), le Tour de Guyane octroie royalement 1500€ au terme de 9 jours de route.
Le top ten du Bigi Bergi Tour
  • Olivier Ridarch RMB
  • Anthony Mickaël Guyana
  • Eloïck Pena de Souza Sprint Club Guyanais
  • Stéphane Mérillle  Espoir Cycliste Guyanais
  • Terry Taang Yee Moï Espoir Cycliste Guyanais
  • Christophe Cazal RMB
  • Paukl de Nobrega Guyana
  • Arumjo Murvin Suriname
  • Arthur Akeem  Guyana
  • Hodge Gino Aruba
Les Outre-mer en continu
Accéder au live