Parcours d'un élève en attente d'un lycée d'accueil

éducation
Christopher
©guyane 1ère
Il n'y a pas assez de places dans les lycées professionnels. Certains élèves, deux semaines après la rentrée,  n'ont toujours pas trouvé de lycée d'accueil. Un problème récurrent qui peut conduire à la déscolarisation. Christopher, 16 ans, a vécu l'angoisse de l'attente. 
Il n'y aurait pas suffisamment de places pour les élèves dans filières professionnelles des lycées. Certains élèves malgré des dossiers correctes se retrouvent ainsi à la rentrée sans affectation. une angoisse qu'ont connu Christopher et sa mère. Malgré six choix possible d'orientation, Christopher n'a pas pu intégrer un lycée à la rentrée. Une situation qu'il a mal vécu car il est déterminé à poursuivre sa scolarité normalement pour obtenir un diplôme.
Finalement , il se retrouve au Lycée Lama-Prévot en filière traitement des déchets, ce qui lui convient , après deux semaines d'attente.
D'autres élèves, dans la même situation, seront accueillis dans une filière transitoire où ils commenceront les cours en attendant une affectation définitive.

Le reportage de Thierry Stampfler et Franck Fernandes



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live