Chaton : La majorité municipale s’explique

faits divers
Squat Chaton
©@Guyane1ere
“Mettre fin à la bande dessinée du front de mer Chaton ville de Cayenne”, c'est avec ces mots que le chef du groupe de la majorité municipale explique pourquoi il a réuni la presse ce matin.
Deux jours après l'intervention de l'opposition municipale dans les médias, les élus de la majorité ont tenu à affirmer que Marie-Laure Phinéra-Horth n'était pas au courant du versement des 5000 € aux squatters avant  leur expulsion. En lisant des délibérations la majorité municipale espère convaincre. Mais difficile d'emmener la preuve que la Maire de Cayenne n'est pas été informé du versement des 5000 € avant la destruction du squat. Philippe kong premier adjoint au maire explique qu'elle en a pris connaissance à la conférence de presse de la préfecture, le 14 octobre jour de l'expulsion.
Le reportage de L. Tian Sio Po et M. Gritte