Des engins de chantier vandalisés à Matoury

faits divers
Engins vandalisés
©Océlia Cartesse
L'entrepreneur Jean-Yves Prévot ne décolère pas. Alors que son entreprise est chargée de la démolition de la cité Copaya à Matoury, ses engins de chantier ont été l'objet de déprédations qui entravent son activité et engendrent des coûts importants de réparation. 
C'est vraiment la goutte qui fait déborder le vase pour Jean-Yves Prévot. Tous les jours l'essence de ses engins est syphonnée sur le chantier de démolition de Copaya à Matoury et jeudi matin, les employés en arrivant ont découvert que vitres et pare-brises de leurs outils de travail avaient été brisés et l'essence une fois de plus volée.
Trop c'est trop. il faut un renforcement de la surveillance pour arrêter ce vandalisme gratuit qui nuit à l'activité des salariés et à la conduite du chantier..
La municipalité promet des rondes plus régulières de surveillance par la police municipale et la gendarmerie devrait également se montrer plus vigilante.

Le reportage de Claire Giroud et Martial Gritte