Emmanuel Prince fait de la résistance

carnaval
Emmanuel Prince
©Guyane 1ère
Invité de la radio, le président de l'Union Régionale des Festivals et Carnaval de Guyane se dit dans l'observation de ce qui se passe dans le carnaval 2015 qui se déroule sous la seule égide des comités. Il a aussi précisé qu'il n'entend pas démissionner de son poste de président.
Désavoué pour sa gestion "hasardeuse" au mois de décembre par 5 comités -Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Kourou et Saint-Laurent du Maroni, Emmanuel Prince ne démissionnera pas de son poste de président de l'Union Régioanle des Festivals et Carnaval de Guyane. Il n'a rien à se reprocher
Et pourtant le carnaval a lieu cette année, les manifestations et calvacades du dimanche se déroulent comme prévu, les comités des communes prennent en charge leur organisation.
De fait l'union est réduite à un rôle d'observation qui conduit à s'interroger sur son existence. Emmanuel Prince appelle à l'organisation d'Etats généraux du carnaval et à l'implication de tous pour une préservation du carnaval.
Il organise mardi une conférence au cours de laquelle, il fera un point sur le positionnement de l'Union Régionale des Festivals et Carnaval  de Guyane. 

Emmanuel Prince interrogé par Charly Torres


Les Outre-mer en continu
Accéder au live