Bon anniversaire à Man Yaya 100 ans

portraits
Théophilia Léhacaut Champesting
©Guy André Lina
Man Yaya, vénérable dame a vu le jour le 4 mars 1915 à Sinnamary au lieu dit Savane Brigandin. De son vrai nom, Théophilia Léhacaut Champesting est une personnalité de la commune et sera honorée comme il se doit.
Un siècle de vie pour Man Yaya et sans doute beaucoup de choses à raconter. C'est une nouvelle centenaire que Sinnamary (fief des centenaires) va fêter comme il se doit. Une messe menée par le père Joseph N'Guyen sera dite aujourd'hui en son honneur à l'église du bourg et le week end prochain une grande fête familiale réunira, entre autres personnes, la nombreuse descendance de Théophilia estimée à plus de 200 personnes.

Aimer sa famille et aider son prochain

Théophilia surnommée affectueusement Man Yaya  a eu 8 enfants qui lui ont donné de nombreux petits enfants et arrières petits-enfants. Cette sinnamarienne joviale mais au caractère bien trempé, confie sa petite fille Nora, a su les élever, leur donner une éducation et leur prodiguer son affection. S'occuper de sa famille mais aussi des autres, les mettre au monde, notamment, car Théophilia avait des dons d'accoucheuse qui ont été précieux à son époque. Grande connaisseuse de la pharmacopée traditionnelle, elle a pu également guérir beaucoup de personnes.Sous l'oeil vigilant de ses proches, elle continue de préparer des remèdes créoles. Man Yaya, dites-vous, encore une de ses riches bibliothèques de Guyane qu'il faut savoir honorer.

Toute la population de Sinnamary se dit heureuse de pouvoir fêter avec elle son centenaire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live