guyane
info locale

Le 3ème suspect de l’affaire du meurtre de Yann Da Silva Monteiro s’est rendu hier à la gendarmerie

faits divers
Yann
©DR
Yann Monteiro, lycéen de 17 ans, a été tué le 24 janvier d’une balle dans le dos. Il s’était rendu en scooter à la rencontre d’autres jeunes, non loin du quartier Arc en Ciel
Ce drame avait ému la communauté éducative et scolaire du lycée Léon Gontran Damas où Yann Da Silva Monteiro était scolarisé. Le 31 janvier, à Matoury, plus de 200 lycéens ont assisté aux obsèques de ce jeune de 17 ans, qui vivait  au quartier de Cogneau Lamirande à Matoury. Le 24 janvier, il avait rendez-vous avec d’autres jeunes visiblement pour une transaction, en bordure de la RN3, près de la cité Arc en ciel, à Rémire-Montjoly. La discussion avait mal tourné, les interlocuteurs de Yann tentant de lui voler son engin. Il avait reçu la balle dans le dos alors qu’il s’enfuyait à scooter avant de s’écrouler, mortellement atteint, à la station service Vito, en face du lieu de l’altercation. Une vidéo amateur où l’on voit l’agonie de la victime avait ensuite tourné sur les réseaux sociaux ce qui avait ajouté une dimension voyeuriste à ces faits d’une extrême violence.

Les trois suspects sous les verrous

Deux suspects ont été interpellés le soir des faits sur la route de l’est, alors qu’ils s’enfuyaient vers le Brésil. Il s'agissait d'un jeune de 17 ans et d'un autre de 18 ans. Ils ont été mis en examen pour « meurtre précédé d’un autre crime, en l’occurrence vol à main armé ».
Le 3ème suspect s’était lui réfugié au Brésil. Hier, ce jeune s’est donc rendu à la section départementale de recherche de la gendarmerie, à La Madeleine, à Cayenne. Il a été présenté dans l’après-midi devant le juge d’instruction chargé de l’affaire, mis en examen et placé en détention provisoire.
Mais selon nos informations, ce n’est pas le tireur présumé, mais il est suspecté d’avoir participé de façon ou d’une autre à la commission des faits.
Publicité