56 demandeurs d'asile syriens et irakiens en Guyane

politique
Demandeurs d'asile
Demandeurs d'asile syriens ©guyane 1ère
La plupart de ces réfugiés transitent en Guyane dans l'espoir de gagner ensuite l'Hexagone. Les procédures de demande d'asile sont classées prioritaires dans leur cas.
Cinquante-six réfugiés du Proche-Orient sont actuellement. Selon la Préfecture, ils sont 30 Irakiens et 26 Syriens à demander l’asile politique.
Leur prise en charge est assurée par l’OFPRA, l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides. Les réfugiés en provenance du Proche-Orient bénéficient d’un traitement prioritaire par rapport à la procédure normale de demande d'asile.
Ces demandes sont enregistrées rapidement avant d'être examinées en priorité par l’Ofpra. Une démarche qui prend moins de trois mois voire moins d’un mois.
Une fois le statut de réfugiés obtenu, ils gagnent l’Hexagone, leur destination finale, bien souvent.

Le reportage de Thierry Merlin et Elise Ramirez

Les Outre-mer en continu
Accéder au live