guyane
info locale

Faute de transport fluvial, les collégiens de Trois Palétuviers n'ont pas encore fait leur rentrée

éducation
Quelques maisons à Trois Palétuviers
Quelques maisons à Trois Palétuviers ©Franck Leconte
La rentrée est terminée pour tout le monde ou presque, les collégiens de Trois Palétuviers dans le secteur de Saint-Georges de l’Oyapock n’ont toujours pas pu commencer leur scolarité comme tous les autres, faute de transport. 
Ils sont une quinzaine de collégiens de Trois Palétuviers concernés et à se rendre au collège Constant Chlore de Saint-Georges. Pas de rentrée pour eux faute de transport. Un transport fluvial sur l'Oyapock, le marché a pourtant été attribué, alors qu’est-ce qui coince ? 

Un marché pas assez précis et mal compris

Tout serait parti d’une formulation à en croire le détenteur du marché. Le transporteur Thierry Beltan parle d’un libellé du marché indiquant Saint-Georges et Aval. Ce dernier comprend qu’il est question du quartier de la crique Gabaret accessible en moins de 10 minutes en pirogue. En réalité la ligne couvre la prestation de transport scolaire des jeunes demeurant sur les écarts jusqu'à Trois Palétuviers à pas moins de 40 minutes en pirogue. De fait, ce dernier reconnaît que le marché stipule par contre clairement 80 minutes de transport soit l’équivalent d’un aller-retour. Il pense à une erreur et répond en conséquence. La prestation qu’il propose est sélectionnée, lorsqu’à la rentrée la confusion éclate, le transporteur veut réviser le marché sous peine de travailler à perte. Impossible lui répond l’autorité en charge le conseil général, le marché étant attribué. Reste une quinzaine de jeunes collégiens handicapés dans le suivi de leur scolarité. Faute d’accord, le transporteur devrait se désister du marché, permettant le choix d’une autre offre s’il y avait d’autres prestataires positionnés ou à défaut le Conseil Général devra lancer un nouvel appel d’offre.
Le maire de Saint-Georges de L’Oyapock Georges Elfort a alerté le Conseil Général et le Rectorat par courrier la semaine dernière sur cette situation qui pénalise la scolarité des jeunes de Trois Palétuviers.
Par ailleurs, le conseil général a mis en place, un marché de commande, pour pallier l’absence de transport scolaire à Trois Palétuviers. Une procédure d'urgence le temps de procéder à un nouvel appel d'offre.

Publicité