"Eko tri" le pari de la CACL

économie
Inauguration du Centre de tri
De nombreux élus étaient présents pour l'inauguration du Centre de tri de la CACL baptisé "Eko Tri". ©jx
Le Centre de tri de la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral était inauguré en grande pompe ce vendredi 18 septembre à Rémire-Montjoly. Alors que la collecte commence à peine, la CACL veut croire avec ce nouvel outil au développement de filières de valorisation des déchets dans le futur.
C'est bien parti! La collecte des bacs jaunes servant au tri des déchets ménagers a commencé au début du mois de septembre et le nouveau Centre de tri, le premier multi-filières de la région est opérationnel. Un investissement de près de neuf millions d'euros financé par l'Etat, l'Europe, la Région et la CACL essentiellement. Comme pour la déchéterie ou le centre de compostage, la communauté de communes a choisi un gestionnaire pour mener les activités du Centre de tri, il s'agit de la société Guyane Recyclage, un consortium créé pour répondre à l'appel d'offre de l'agglomération.

Le tri : une affaire de chaîne

4500 tonnes de déchets devraient être traitées par an, ce chiffre pourrait monter à 9000 tonnes dans les meilleures prévisions pour les années à venir. La présidente de la CACL, Marie-Laure Phinéra Horth a insisté sur le fait que le tri est une affaire de chaîne, chacun à son rôle à jouer pour que cette ambition soit couronnée de succès à commencer par le citoyen. Deux éco-organismes sont en contrats avec l'Agglo pour traiter ces déchets, Eco-emballages pour les plastiques, métaux et cartons et Eco-Folio pour les papiers et journaux. En l'absence de filières de traitement de ces déchets devenus nouvelle matière première dans le cycle du recyclage, ils seront exportés. "Nous appliquons le principe de l'économie circulaire, nous tâcherons donc de trouver des solutions de débouchés le plus proche possible du territoire" nuance Johann Leconte, directeur des relations avec les élus et les associations chez Eco-Emballages. Pointée du doigt, la faible quantité de déchets pour pouvoir alimenter une industrie du recyclage traditionnel. Cependant pour certains matériaux, des innovations sont en cours. C'est le cas du carton pour produire de la literie pour animaux. Une expérimentation a lieu en Guadeloupe, elle pourrait être dupliquée en Guyane et dans bien d'autres régions en cas de succès.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live