Par son avocat, la victime du viol en réunion s'exprime

faits divers
Maître Jérôme Gay
Maître Jérôme Gay ©Guyane1ère
Une semaine après la révélation d'une affaire présumée de viol en réunion en Guyane, pour la toute première fois par la voix de son avocat maître Jérome Gay, la victime s’exprime. Dans cette affaire, 11 jeunes sont actuellement poursuivis dont 5 placés en détention provisoire.
"Briser la loi du silence en sortant de la peur et de la honte". Pour la première fois Maître Jérôme Gay prend la parole, il est l’avocat de la jeune adolescente dans l’affaire de viol présumé qui a éclatée la semaine dernière en Guyane. Pour rappel, 11 jeunes sont prévenus dans ce dossier dont 5 placés en détention provisoire. Ils sont suspectés d’avoir participé à plusieurs viols collectifs à l’encontre d’une jeune adolescente en recourant à la menace de la diffusion d’une vidéo, un film montrant cette dernière ayant un rapport sexuel avec son petit ami de l’époque. Comme pour faire passer un message à l’adresse des jeunes de la part de sa cliente, Maître Jérôme Gay rappelle la gravité des faits et la nécessité de ne pas rester isolée, de dénoncer ce type d’agissements, d’autant que pour l’adolescente d’autres jeunes filles ont subi ce type de chantage.
L’avocat s’est exprimé pour la première fois, il livre un message, celui de la loi. Il rappel qu’une relation sexuelle obtenue sous la contrainte quelle qu'elle soit est un viol.

Le reportage Laurent Marot et Alfonso Martinez